Regroupement familial

On différencie entre deux cas de regroupement familial en Allemagne: soit le cas où un des conjoints rejoint l’autre, soit les enfants mineurs rejoignent leurs parents. Dans des cas rares il existe aussi le cas de regroupement familial quand des parents moins directs (par ex. : frères, sœurs, grands parents) sont visés. Le regroupement familial peut se avec un citoyen allemand, un citoyen de l’UE, ou avec un étranger possédant un titre de séjour. Après l’entrée sur le territoire, le conjoint a en général le droit de participer à un cours d’intégration; dans beaucoup de cas, ce conjoint est obligé de suivre un cours d’intégration. 

Visa

Avant d’entrer en Allemagne, il faut toujours avoir fait la demande d’un visa dans le cadre du regroupement familial. La demande d’un visa de Schengen (en tant que touriste) ne suffit pas. Les membres de la famille de citoyens de l’UE doivent par principe demander un visa, s’ils ne sont pas eux-mêmes citoyens de l’UE.

Regroupement familial (établissement du conjoint en Allemagne)

La venue du conjoint (mari ou femme) en Allemagne, dans le cadre du regroupement familial n’est possible qu’après l’âge de 18 ans. Dans la plupart des cas, le conjoint a droit à obtenir un visa. Le conjoint qui habite déjà en Allemagne doit posséder un permis de séjour, un droit d’établissement ou une autorisation permanente de séjour de la CE. Pour certains permis de séjour accordés pour des raisons humanitaires, la venue du conjoint est exclue ou n’est possible que dans certains cas d’exception.      

Le conjoint d’un Allemand ou d’un étranger qui a un titre de séjour doit prouver des connaissances de base de la langue allemande, avant de venir en Allemagne.  Ainsi, lors de la demande de visa, on doit pouvoir justifier qu’on est capable de mener une conversation simple, et d’écrire un petit  texte en allemand. En général, on exige le certificat de langue du niveau A1 ; on peut obtenir ce certificat après avoir suivi les cours à l’Institut Goethe du pays d’origine. Une exception est prévue seulement dans le cas où une maladie ou un handicap empêchent d’apprendre la langue. De plus, les citoyens de certains pays qui peuvent entrer en Allemagne sans visa sont libérés de l’obligation de prouver des connaissances de la langue. Les conjoints de citoyens de l’UE ne doivent eux pas non plus prouver des connaissances de la langue.

En cas de venue de conjoint / regroupement familial, un logement approprié doit être présent. Si un étranger établi en Allemagne est rejoint par son conjoint, il faut en outre  prouver qu’il est capable d’assurer sa subsistance.

Regroupement familial (établissement des enfants en A.)

Un enfant de moins de 18 ans obtient un visa pour l’Allemagne et un permis de séjour, sans autres conditions, s’il veut vivre chez son père ou chez sa mère en Allemagne et que ce parent a la nationalité allemande (par ex. suite à la naturalisation). Concernant la venue en Allemagne des autres enfants, la situation dépend de l’âge. Dans tous les cas, la subsistance de l’enfant doit pouvoir être assurée et un logement suffisamment grand doit être disponible. Les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de 16 ans reçoivent un visa et un permis de séjour quand les deux parents ou le parent ayant seul la charge de l’enfant ont / a une autorisation de séjour ou une autorisation d’établissement. Si l’enfant a déjà atteint ses 16 ans, on exige qu’il parle allemand. Si l’enfant ne maitrise pas la langue, on va contrôler si une intégration rapide semble possible. Si on peut prouver le cas d’une situation particulièrement difficile, la venue de tous les enfants en dessous de 18 ans peut être permise. Dans certains cas de permis de séjour pour des raison humanitaires, l’établissement des enfants en Allemagne n’est pas permis.

Autres parents

Dans des cas tout à fait exceptionnels, la venue en Allemagne d’autres personnes de la famille étrangère d’un Allemand ou d’un étranger est possible. Ces personnes peuvent être les parents, les frères et sœurs  ou d’autres membres de la famille. La condition est cependant toujours que le regroupement familial est nécessaire pour éviter une situation trop éprouvante pour la famille. Un tel cas se présente par ex. quand un membre de la famille nécessite des soins intensifs et si plus personne de la famille, ne vit dans le pays d’origine. Mais dans ce cas aussi, il faut pouvoir prouver que la subsistance de ce membre de la famille est assurée en Allemagne. En particulier, on doit pouvoir prouver qu’une assurance maladie – en général privée – peut être contractée en permanence. 

Votre évoluation est en cours de soumission...

Evaluation: 2.5 de 5. 99 vote(s).

Cliquez sur une étoile pour évaluer.

08.06.2012 12:24 neila bouteraa
Mon mari vie en allemand depuis plus de 20 ans et ce que je peux le rejoindre sans faire le concours de la langue surtout que je suis malade cancer du sein grade IIB avec ablation total du sein plus ganglions je ne peux plus être seule en Tunisie j’ai besoin de lui et ce que je peux faire le regroupement familiale et mon dossier sera accepté ?
Merci d’avance

Ajouter un commentaire

- champ obligatoire



Image CAPTCHA pour prévenir l'utilisation abusive
Si vous ne pouvez lire toutes les lettres ou chiffres, cliquez ici.


Vers le haut Imprimer cette page

Recherche

[Previous Month] décembre 2014 [Next Month]
lu ma me je ve sa di
49 1 2 3 4 5 6 7
50 8 9 10 11 12 13 14
51 15 16 17 18 19 20 21
52 22 23 24 25 26 27 28
1 29 30 31 1 2 3 4